« Né d’aucune femme » de Franck Bouysse

Amis lecteurs, bonjour ! Je vous recommande aujourd’hui le roman « Né d’aucune femme » de Franck Bouysse (20,90€, Manufacture de Livre Editions). Grand Prix des Lectrices Elle dans la catégorie Policiers, il ne vous laissera pas indifférent. Pour être honnête, on peut même dire qu’il glace parfois le sang, du fait de certaines scènes d’une grande violence physique et/ou psychologique. Mais il est poignant, captivant, vibrant… en un mot : excellent !

Au début de ce roman, un prêtre prénommé Gabriel se voit confier le journal intime d’une femme qui a vécu enfermée pendant de nombreuses années dans un asile de fous, dans la campagne française, à la fin du 19e siècle. Nous découvrons ainsi avec lui l’histoire bouleversante de Rose. Née dans une famille très pauvre, la jeune fille a été vendue à 14 ans par son père à un homme violent et sans scrupule qui habitait avec sa propre mère – aussi mauvaise que lui – dans un manoir isolé. Impuissante, Rose a découvert peu à peu quel destin terrible l’attendait auprès de ce couple malfaisant, l’amour s’invitant presque par hasard dans ce conte cruel…

L’histoire est noire mais laisse toujours passer la lumière, le récit est très habilement construit, l’écriture est belle et efficace, les caractères des personnages sont esquissés avec justesse et sensibilité. Ce roman se lit d’une traite, nous plongeant dans un flot d’émotions intenses, et il laisse en nous un souvenir puissant. À lire sans hésiter, sous réserve d’aimer les histoires aussi sombres que magnifiques !