« L’archipel d’une autre vie » d’Andreï Makine

l-archipel-d-une-autre-vieAmis des livres, bonjour ! Petit coup de coeur inattendu pour le roman « L’archipel d’une autre vie » d’Andreï Makine (Seuil, 18€), de l’Académie française. Pourquoi inattendu ? Parce que l’histoire, a priori, ne me faisait pas plus rêver que ça…  Et pourtant, je me suis laissée emporter par ce livre avec bonheur, séduite par le style magnifique de l’auteur et happée par le récit haletant qu’il nous livre.

Nous sommes dans les années 1970, à Tougour, en Sibérie extrême-orientale : un jeune garçon apprenti en géodésie, dont les parents ont disparu dans le Goulag stalinien, rencontre  un voyageur à capuche qui l’intrigue, au point qu’il décide de le suivre au coeur de la dangereuse taïga. Cet homme, Pavel Gartsev, lui raconte son histoire…  En 1952, il a 27 ans lorsqu’au sortir d’une déception amoureuse, il est enrôlé comme soldat dans un camp en Sibérie est-orientale, où l’armée soviétique de Staline se prépare à une possible guerre nucléaire. Un commando de cinq hommes, dont Pavel, est envoyé à la poursuite d’un évadé du goulag voisin, dont on ne sait rien : est-ce un ancien nazi, un dangereux criminel, un prisonnier politique ? Qu’importe, il faut obéir ! Car la délation, la torture et la mort ne sont jamais bien loin… Commence alors une grande chasse à l’homme dans l’immense et hostile taïga russe, à l’aube du terrible hiver sibérien, derrière un fugitif qui semble volontairement se laisser suivre tout en échappant habilement à ses poursuivants. Au cours de cette longue quête éprouvante, les cinq hommes vont peu à peu révéler leur nature profonde, mais aussi le combat entre le Bien et le Mal, la peur et le courage, qui se livre en chacun de nous. Un voyage initiatique qui amènera Pavel aux confins du pays mais également de lui-même, vers « l’archipel d’une autre vie ».

Voici donc un très beau récit d’aventure tant physique que métaphysique, dans un contexte historique captivant (l’URSS des goulags et de la guerre froide) et au coeur de paysages naturels fascinants : l’enfer végétal de la taïga, la beauté âpre du Pacifique, le refuge fragile des îles Chantars… La plume sensible d’Andreï Makine nous porte et nous transporte, nous faisant plonger dans les tréfonds de l’âme de ses personnages et nous offrant même, cadeau ô combien improbable dans cet univers violent, une magnifique histoire d’amour.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s