« Otages intimes » de Jeanne Benameur

Otages intimesDans un registre moins léger, je voudrais également vous présenter « Otages intimes » de Jeanne Benameur (Actes Sud, 18,90€) : un roman bouleversant, qui raconte le retour à la vie ordinaire d’un photographe-reporter de guerre après de longs mois de séquestration dans un pays lointain. Comment dépasser le traumatisme, la peur, la violence des souvenirs ? Un récit poignant traitant de la guerre, de l’engagement, du témoignage, de la difficulté de l’attente, de l’amour, de l’amitié… Superbe.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s